Nous avons été écartés des responsabilités de notre commune par toutes les autres formations politiques au soir du 14 octobre. Notre liste, emmenée par notre Député fédéral Philippe Pivin, a recueilli 12 sièges sur 27.

Les Koekelbergeois nous ont placé en tête et Philippe Pivin a quant à lui réalisé le premier score de la commune. Cependant le soir des élections, les 3 autres listes composées d’élus ont tout simplement refusé de négocier une majorité avec nous, avant de débaucher trois conseillers élus de notre liste. Ces 3 élus, partenaires de longues dates, nous trahissent mais trahissent aussi les électeurs qui les ont choisis sur notre liste et pour notre projet. Ils tirent ainsi encore un peu plus vers le bas l’image de la politique et la valeur de la parole donnée.

Avec nos conseillers, qu’ils soient élus pour la première fois ou mandataires expérimentés, dont plus de la moitié sont des femmes, notre Groupe MR-OpenVLD au conseil communal veillera à ce que la nouvelle majorité bricolée avec les 2èmes, les 3èmes, les 4èmes et trois trahisons, ne mette pas en péril l’important travail réalisé ces dernières années pour les Koekelbergeois. Il est essentiel que le quotidien de notre belle commune ne soit pas victime de cette coalition, véritable auberge espagnole.

Nous sommes engagés pour défendre notre conception de la vie à Koekelberg, avec ouverte et rigueur. Et en exigeant le respect de nos valeurs et libertés fondamentales.

Nous continuons, avec toute notre équipe du MR de Koekelberg, nos conseillers communaux, nos conseillers CPAS et nos conseillers et conseillères suppléant(s) à être à l’écoute de tous les Koekelbergeois et à leur service.